Epilation laser des poils blonds , roux et duvet

L’ epilation laser des poils blonds , roux, et du duvet: un défi

Il est des cas où l’épilation au laser peut être très difficile, voire impossible. Mais tout dépend du type de laser et du protocole utilisé.

Aujourd’hui, certains cas impossibles hier sont devenus accessibles.

Profitez de nos Bons Plans!


.

L’ epilation laser des poils blonds et roux est habituellement considérée comme impossible. Pourtant, deux technologies existent qui, sans être parfaites, a permis de faire d’immenses progrès dans ce domaine. Il en est de même pour les poils blancs qui sont devenus accessibles depuis peu avec un protocole très particuler.

Si vous avez lu notre page “Epilation definitive“, vous avez pu voir que d’une part, le Laser agit en faisant chauffer la mélanine du poil, et d’autre part, qu’il existe deux types de lasers couramment utilisés, l’Alexandrite et le Nd:YAG.

Pour que la lumière du laser puisse faire chauffer la mélanine, encore faut-il qu’il y en ait, et de la bonne variété! Or il y a certaines difficultés avec les poils blonds et roux par rapport aux poils noirs:

– Les poils noirs contiennent de la mélanine noire, l'”Eumélanine”, c’est elle qui réagit avec le laser; elle est en quantité abondante dans les poils très noirs, noirs et châtains foncés, ce qui permet d’éliminer assez facilement la pilosité la plus répandue dans la population avec les deux types de laser, l’Alexandrite et le Nd:YAG;

– Les poils blonds contiennent aussi l’Eumélanine, mais en faible quantité, ce qui nécessite qu’on augmente la puissance de réglage du laser pour capitaliser sur le peu de mélanine qui s’y trouve; or en faisant cela, on prend le risque de brûler la peau si l’on utilise un laser Alexandrite, c’est pourquoi dans ces cas-là il est impératif d’utiliser un laser Nd:YAG de puissance élevée (avec une impulsion courte, sans risque pour la peau);

– Les poils roux contiennent, eux, la mélanine rousse, la “Phéomélanine”, qui ne réagit pas avec le laser. Certains poils roux ne contiennent qu’elle, cela ne marchera pas. Mais dans certains cas, il y a un mélange des deux mélanines, et là cela peut marcher: là encore, on est amené à utiliser des réglages puissants avec le laser Nd:YAG, mais on y arrive souvent!…

Concernant le duvet, la difficulté à l’éliminer est liée aux limites techniques des machines Laser.

Le duvet est une très petite cible, pour l’éliminer il faut donc apporter la chaleur du laser sur un temps très court, 1 milliseconde (un millième de seconde!), voire moins (0,6 milliseconde). Or la grande majorité des machines ne descend pas en-dessous de 2 ou 3 millisecondes. Ceci explique que, lorsqu’au fil des séances les poils deviennent fins et clairs, la plupart des lasers n’arrivent plus à détruire efficacement et que les séances se multiplient pour “entretenir” une épilation qui n’en finit pas…

En résumé, les poils noirs et gros sont toujours faciles à détruire pour la plupart des machines.

Le problème se pose pour l’ épilation laser des poils blonds et roux, ainsi que le duvet, qui nécessitent des machines capables d’apporter beaucoup de chaleur sur un temps très court, et cela sans brûler la peau. La seule solution pour ces cas est le laser Nd:YAG de grande puissance (marque Fotona dans notre centre; c’est la marque la plus ancienne au monde: 50 ans d’existence!).


Pour voir la présentation animée des soins proposés au centre Cliniskin Laser & Esthétique, cliquez ici

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn