Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

le Menton

Le menton: la pierre angulaire de l’ovale du visage et du profil

Un menton effacé (rétrognathe) ou en avant (prognathe) peut casser le profil et nécessiter un ajustement. L’aspect de la peau du menton, qui s’abîme avec l’âge ou avec le tabac, peut également faire l’objet d’une réparation. Enfin, le double menton, qui est en réalité un volume de graisse en excès sous le menton, doit parfois être réduit.

Diverses techniques médico-esthétiques existent pour réaliser ces corrections.


 Le menton, sa forme, sa place

.

Le menton joue un rôle de pilier, tout comme les pommettes, avec lesquelles il constitue un trépied dans l’architecture du visage.

C’est pourquoi sa forme et son volume sont si essentiels en esthétique, mais comme pour les pommettes, spontanément on se rend mal compte de son importance.

Si le menton est en retrait (rétrognathie), il peut “casser” la ligne du profil, accentuer voire créer un double-menton, ou encore empêcher une bonne occlusion des lèvres.

S’il est en avant (prognathie), il perturbe également le profil et l’harmonie des lèvres.


Techniques de correction du menton

.

Injections d’acide hyaluronique

Au premier plan des techniques médico-esthétiques pour le menton, on dispose des injections d’acide hyaluronique, qui servent à en améliorer la forme. On peut également utiliser une injection dans le menton pour contribuer à corriger d’autres structures du bas du visage, comme la ligne de l’ovale, les bajoues, ou effacer les plis d’amertume.

La procédure est simple, indolore, sans suite particulière, et le résultat est immédiat.

.

Rôle des Lasers

On peut aussi  améliorer la qualité de peau avec un laser de “rajeunissement”, qui réduit les rides, retend la peau et lisse ses défauts de surface.

.

La Toxine Botulique (ou “Botox”)

Elle est parfois employée pour relaxer un menton crispé, avec un aspect en peau d’orange.

Cryolipolyse et Thermolipolyse

Le double menton peut s’effacer par réduction de son volume graisseux:

– par le froid (cryolipolyse): on emprisonne le bourrelet dans la pièce à main et on applique du froid (0 à 4°C) pendant une heure, à raison de trois séances séparées d’un mois. On arrive ainsi à réduire le volume du bourrelet de 60 à 70%.

– par le chaud (thermolipolyse): on applique de la chaleur à l’aide d’un faisceau laser Nd:YAG que l’on balaye pendant 10 à 15 mn, afin d’amener la couche graisseuse à une température supérieure à 43°C. On ajoute, au cours de la même séance, un passage avec le laser Erbium:YAG qui permet de lutter contre le relâchement de la peau.

La fréquence des séances de laser est la même que la cryolipolyse, et la réduction du volume graisseux est identique avec en plus une retension de la peau dans le cas du laser.

La chirurgie

Elle peut corriger des défauts de la structure osseuse, comme un raccourcissement ou un allongement des mandibules. Son action est définitive.


Pour voir la présentation animée des soins proposés au centre Cliniskin Laser & Esthétique, cliquez ici

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn