Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Taches pigmentaires

Taches pigmentaires: une problématique médicale complexe

Des taches brunes sur le visage, les mains, le décolleté par excès de soleil? Un problème de peau qui laisse des traces pigmentées inesthétiques? Plusieurs techniques existent, mais leur choix dépend de la cause de ces taches. Un diagnostic professionnel s’impose.


Pigmentation de la peau

.

Les taches pigmentaires peuvent être présentes à la naissance, mais le plus souvent elles apparaissent au cours de la vie.

La pigmentation de la peau dépend de l’origine ethnique de chaque individu (coloration globale, cernes). Elle reflète aussi son degré d’exposition au soleil (bronzage) ou la qualité de son oxygénation et de sa nutrition (teint lumineux ou terne).

Les mélanocytes (cellules situées dans l’épiderme) sécrètent le pigment qui nous donne notre coloration, la mélanine, dont le rôle est de garantir notre protection contre les agressions solaires. Mais les mélanocytes peuvent être hyperactifs et sécréter de la mélanine en excès, ce qui est à l’origine des taches pigmentaires.

.

.

Les amas de pigment localisés, qui constituent les taches pigmentaires, témoignent d’une souffrance de la peau de nature souvent inflammatoire: expositions solaires excessives (photo de visage peau blanche ci-dessous), traumatismes, brûlures thermiques ou chimiques (photo de mains ci-dessous), piqûres d’insectes (photo de visage peau noire ci-dessous), maladies de la peau…

.

Taches pigmentaires sur le visage liées au vieillissement traitées au laser, photos avant-après.

taches pigmentaires des mains chez metis suite à application de produit corrosif, traitées par laser, photo avant-après.

.


Outils pour combattre les taches pigmentaires

.

Les techniques pour combattre ces anomalies pigmentaires sont:

Les Lasers

Trois mécanismes des lasers permettent de lutter contre les taches pigmentaires, en synergie ou de façon isolée. Les lasers pigmentaires ou les lasers ablatifs non fractionnés éliminent la petite couche de peau qui contient le pigment. Les lasers vasculaires détruisent les petits vaisseaux superficiels qui sont en rapport avec l’inflammation au niveau de la tache. Les lasers ablatifs fractionnés réparent la peau dans toute sa structure, et régulent les fonctions de la peau, y compris les mélanocytes, les vaisseaux, les glandes sébacées, etc…

La lumière pulsée

Elle agit de façon proche des lasers pigmentaires et vasculaires combinés, en permettant d’éliminer la petite couche de peau contenant les taches pigmentaires, et en éliminant les micro-vaisseaux qui se trouvent dessous.

Les peelings

Il existe différents types de peelings. Certains créent une exfoliation de la peau et éliminent de ce fait la couche de peau contenant les taches pigmentaires. D’autres contiennent des substances qui ralentissent l’activité des mélanocytes, permettant qu’ils cessent de fabriquer de la mélanine.

Les préparations dermatologiques

Certaines préparations contiennent des médicaments extrêmement puissants, capables à la fois de réduire l’inflammation liée à l’entretien de la tache, et de ralentir fortement l’activité des mélanocytes.

Comme toujours en médecine, toutes ces méthodes ont leurs avantages et inconvénients, et il est parfois difficile de trouver le bon compromis entre sécurité et efficacité. D’autant que les taches pigmentaires ont le plus souvent tendance à réapparaître avec le temps, nécessitant des traitements d’entretien.


Pour voir la présentation animée des soins proposés au centre Cliniskin Laser & Esthétique, cliquez ici

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn